Le traditionnel débat de la fachschaft de droit a eu lieu hier soir et nous nous attendions à mieux.

Que vous soyez juriste ou non, vous avez sans doute entendu parler du débat organisé par la fachschaft de droit. Cette année l’événement avait pour titre : Le droit suisse face au terrorisme. Un thème ambitieux. Peut-être trop ambitieux.

Le débat manquait cruellement de « débat », justement. Aucun des intervenants n’osait contrer un autre, donnant l’impression qu’ils partageaient tous le même avis. Ces messieurs avançaient dans la discussion en marchant sur des œufs. Loin de moi l’idée de leur lancer la pierre, le terrorisme est un thème délicat.

Je n’ai pas pu m’empêcher de penser avec regret au débat de l’an passé, où nous avions eu droit à quelques sorties marquantes. Les questions posées par l’assistance étaient pertinentes et intéressantes mais restaient sans réponse. Sur ce coup, la fachschaft JUS n’a pas fait avancer le « schmilblick » avec son débat.

slider
images not found

Crédits Photo : Lucie Besson